Division au sein du COPS91 : Tandis que les anciens avaient opté pour la douceur Normande, nos 2 espoirs étaient de sortie à la Ferté sous Jouarre, pour le championnat de sprint (avec l'espoir de se qualifier pour les championnats de France), et un petit relais finlandais en bonus. Récit de Hugo :

La course du matin est très bien tracée, beaucoup de pièges dans les zones résidentielles des choix d’itinéraires dans les jardins des entreprises et les cours d’écoles. Aubé s’élance à 10h06… et met plus de 2’30 à trouver la première balise puis 5’15 pour la deuxième ! Aïe, la course est mal partie. Tout s’effondre avec les pièges suivants qui lui font perdre plus de 11’ (se perdre dans un sprint urbain, il faut le faire) ! Une fois la zone résidentielle quittée, la course se déroule beaucoup mieux dans la partie industrielle et dans le parc. Pour moi, c’est l’inverse : la course commence très bien en déjouant tous les pièges… jusqu’à la balise 15 où un tour de quartier lui fait perdre de précieuses secondes.

hugo arrivee

 

La pause de midi permet de reprendre des forces (cheese naan, rillettes, tomates, gâteaux !) devant le TOM qui construit l’arena et la partie show’O pour le relais finlandais de l’après-midi.

Le relais finlandais est une course pour deux relayeurs qui font chacun deux manches à tour de rôle. En plus, le TOM nous avait réservé dans chaque manche une partie sprint urbain sur la même carte que le matin puis une partie show’O au recto de la carte.
Dans l’équipe COPS, Aubé part en masse pour son premier relais. La partie sprint urbain se déroule beaucoup mieux que le matin (on corrige vite de ses erreurs !). La partie show’O est assez surprenante avec une carte au 1:1500 ! Cette première manche est finie en 28’ et le relais est transmis avec la carte. Je pars donc sur le même parcours qu’Aubé. La partie urbaine se déroule bien, la carte est bien ré-utilisée avec des nouvelles balises qui apportent leurs nouveaux lots de piège et de choix d’itinéraires, la partie show’O se déroule sans accroc. Je boucle alors ma manche en un peu plus de 22’. Physiquement, ces deux premières manches commencent déjà à puiser dans les réserves d’énergie ! Mais la course continue avec Aubé qui part sur le troisième relais de l’équipe sur un nouveau circuit, toujours sur la même carte, avec une plus grande partie dans la zone résidentielle, puis dans le collège de la Ferté-sous-Jouarre. Des gros pièges encore, il faut être concentré jusqu’au bout ! Pour Aubéry tout se passe bien, en compensant la baisse de vitesse par l’optimisation en orientation, la partie show’O aussi puisqu’à son deuxième passage, elle connaissait déjà les numéro de poste par coeur ! Sa manche dure un peu plus de 29’ avant de me passer sa carte pour partir à nouveau sur le même circuit. Grosse erreur à la balise 5 qui n’est pas du tout de ce côté de la clôture ! (On m’a dit de rester concentré !). Le sprint se termine beaucoup plus prudemment pour éviter les autres pièges. La dernière partie show’O est avalée à grande vitesse pour la fin de la course. Ce 4e relais est fini en 23’, la course dans l’ensemble a donc duré 1h42.

hugo agonie

 

Finalement, nous avons vraiment adoré cette journée, avec le beau temps, de beaux tracés technique et physique et puis un relais pour le club avec (pour une fois) le même circuit pour Aubé et moi !

 

Résultat du Championnat de sprint :

Classement Copsien(ne) Temps Circuit
22/67 Hugo JAEGLER 25:20 A
32/39 Aubéry WISSOCQ 39:11 B

 

Résultat du Relai Finlandais :

Classement Copsien(ne) Temps Circuit 
5/19  Hugo JAEGLER / Aubéry WISSOCQ 1:43:30 Mixte

 

 

Plus de détails sur le site du TOM