Club

Le prochain entrainement du COPS91 aura lieu le

Samedi 25 novembre 2017

10h00

à Verrières-le-Buisson

carte Bois de Verrières

lien google map

Réservation au préalable auprès de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 


Les dates suivantes:

Samedi 16 décembre

Renseignements auprès de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


En adhérant au COPS91, vous avez accès aux entrainements proposés par les clubs partenaires:

Le COLE à Etrechy DSA à Antony L'ASMBCO à Montigny le Bretonneux
COLE DSA logo asmbco h100

Vous avez également accès aux activités du Comité Départemental de Course d'Orientation de l'Essonne (CDCO 91).

 

 

Le prochain cours de l'école du COPS91 aura lieu le

Samedi 25 novembre 2017

10h00

à Verrières-le-Buisson

carte Bois de Verrières

lien google map

Réservation au préalable auprès de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 


Les dates suivantes:

Mercredi 6 décembre
Samedi 16 décembre

Renseignements auprès de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 


L'école du COPS91 est ouverte aux enfants de 6 à 13 ans et aux adolescents de 13 à 18 ans.
Un animateur propose deux entraînements par mois (un mercredi et un samedi) sur le territoire de la CAPS (Saclay et communes voisines).

 ecole co w600 01

 

Notre sport montre depuis ses origines une vitalité et une popularité croissante notamment parce que la pratique répond aux exigences de l’homme moderne : retour à la nature, équilibre entre l’effort cérébral et physique.

Dans le passé, l’orientation était utilisée dans tous les déplacements, terrestres et maritimes, pour aller au plus vite et, (dans la mesure du possible !) en toute certitude, d’un point à un autre. Le moyen de locomotion était important, mais les techniques d’orientation utilisées, étoiles, soleil, reproduction du terrain, connaissance du milieu, n’en demeuraient pas moins fondamentales. L’invention de la boussole au XIe siècle a apporté le moyen fonctionnel et fiable qui manquait jusqu’alors.

La Course d’Orientation trouve son origine en Scandinavie au XIXème siècle en tant qu’exercice militaire. Sous forme de compétition, elle apparaît en Suède en 1919 et dans les années 70 en France.

En 1977, la Course d’Orientation est reconnue par le Comité International Olympique. L’International Orientering Federation regroupe aujourd’hui 72 pays à travers le monde.

En France, c’est la Fédération Française de Course d’Orientation qui régit cette discipline. La première compétition nationale a été organisée en 1994 et depuis, on constate un développement régulier à la fois du nombre de participants et du niveau de pratique. Les premiers Championnats du Monde organisés en France l'ont été en 2002. L’équipe de France a toujours figuré parmi les meilleures nations.

Après avoir fait une entrée en France, en 1941, sous forme de "cross orientation", la course d’orientation sera surtout pratiquée par les scouts.

  • de 1957 à 1960 : Des "cross orientation" sont mis sur pied par la Fédération Française de Culture Physique, dans les régions de BORDEAUX, AIX EN PROVENCE, POITIERS.
  • 1965 : Le Secrétariat d’Etat à la Jeunesse et aux Sports organise deux courses de propagande, le 30 juin à COMPIEGNE, et le 30 juillet à GERARDMER. N’ayant pas intéressées la grande presse, ces initiatives restent sans suite.
  • 1968 : La Fédération Suédoise de Course d’Orientation (S.O.F.T.) contacte Will STALBRAND, qui obtient l’appui de la Fédération Française d’Education Physique. Mais ce sont les militaires qui s’intéressent tout d’abord à ce sport et surtout l’Ecole Interarmées des Sports de FONTAINEBLEAU, en la personne du Colonel GRANDJEAN. Il fait organiser une course le 23 mars 1968, dans la forêt de LARCHANT, près de Fontainebleau.
  • 25 avril 1970 : Création de la Fédération Française de Course d’Orientation avec Bernard STASI, 1er Président.
  • 17 octobre 1971 : Premier Championnat de France Civil à RAMBOUILLET.
  • 1973 : Première course sur carte 5 couleurs aux normes I.O.F.
  • 1974 : Structuration de la F.F.C.O. :- 1975 : Parution du premier Règlement Sportif.
  • 1976 : Participation d’une équipe de France complète au Championnat du Monde.
  • 1977 : La Ligue d’Ile de France organise la première compétition internationale à étapes: les "3 Jours de Paris" (plus de 1500 participants).
  • 1980 : Nomination du premier Directeur Technique National : J.M ROUMANIE.Parution de la revue "Ligne d’Arrêt".
  • 1982 : 11 cadres techniques.- 1983 : 10498 licenciés.
  • 1984 : Ouverture au Lycée Climatique et Sportif de Font-Romeu de la première section Sport-Etudes de C.O.
  • 1986 : Pour la première fois une étape de la Coupe du Monde est organisée en France.
  • 1987 : Organisation des 12èmes Championnats du Monde de Course d’Orientation à Gérardmer - La Bresse.
  • 1992 : Création d’une nouvelle revue "Orientation Magazine".
  • 1995 : Elaboration du concept de notre stade de pleine nature : l'Espace Sports d'Orientation (E.S.O.)- 1996 : La Finale de la Coupe du Monde se déroule en Rhône Alpes (Vercors), Olivier COUPAT et Laure COUPAT se classent à la 6ème place.
  • 2002 : 1ers Championnats du Monde d'Orientation à VTT. Ils sont organisés en France dans la forêt de Fontainebleau.- 2002 : 1e victoire française en Coupe du Monde : Damien RENARD gagne l’épreuve de Sprint en République Tchèque.
  • 2003 : 1er champion du monde français en course d'orientation à pied : Thierry GUEORGIOU est sacré en moyenne distance en Suisse.

La Fédération Française de Course d'Orientation c’est aujourd’hui, en 2011 :

  • 20 ligues régionales
  • 53 comités départementaux
  • plus de 203 clubs sur tout le territoire.

 

point observation
Orienteur au point d'observation

L’orientation de précision est une spécialité de la Course d’Orientation basée sur la lecture et l’analyse du terrain à l’aide d’une carte. Elle s’adresse tout particulièrement aux personnes à mobilité réduite tout en restant également pratiquée par des « valides ».

Les compétiteurs doivent, à distance, identifier sur le terrain les points indiqués sur la carte tout en restant sur des itinéraires carrossables et utilisables en fauteuil roulant (électrique ou non). Avec seulement l’aide d’une boussole, ils doivent choisir parmi une grappe de plusieurs balises disposées sur chaque poste, laquelle est réellement bien placée sur le terrain comparativement à la carte et à la définition du poste fournie.

L’identification des bonnes balises nécessite une habileté et une adresse d’esprit mais ne sanctionne pas une habileté ou dextérité motrice particulière. Le classement ne se fait donc pas sur une rapidité d’exécution d’un parcours comme pour les autres disciplines de la Course d’Orientation, mais par l’acquisition de points par réponses correctes.

La C.O. à ski, venue elle aussi tout droit de la Scandinavie, consiste à skier le plus rapidement possible en passant dans le bon ordre à tous les postes de contrôle marqués sur la carte.

p3060213
Le harnais porte carte, équipement traditionnel de l’orienteur à ski

 

Qu’est ce que l’Orientation à Ski ?

La Course d'Orientation à Ski de fond combine les plaisirs de la glisse à ski et ceux de l’orientation.Les pratiquants doivent retrouver des balises placées sur des pistes de ski de fond, damées ou tracées par les machines ou par les skieurs ; il n'y a en principe pas de hors-piste.

 

Un équipement spécifique

L'équipement est identique à celui du skieur de fond traditionnel. Mais ne pouvant tenir la carte en main, l'orienteur a besoin d'un porte-carte spécial qui, attaché devant lui, libère ses mains et permet une lecture facile de la carte. Le skieur peut emporter avec lui une trousse de réparation et de fartage pour ses skis car l'assistance extérieure n'est pas autorisée lors des épreuves officielles.

 

Une carte spéciale

L'élément le plus important de la carte de C.O. à ski est le réseau de pistes (chemins, sentiers, traces) qui sert à l'orienteur pour choisir le parcours optimum d'un poste à l'autre en fonction : de leur longueur, de leur classification : (+ ou - large, skating ou trace directe) et de leur dénivelé. La carte comporte des surcharges destinées à indiquer la praticabilité des sentiers et chemins enneigés et à mentionner les routes déneigées. Les courbes de niveau ainsi que quelques aspects principaux du "paysage" sont conservés mais les densités de végétation ainsi que les détails (indispensables pour l'orienteur à pied) ont presque tous disparus pour mettre en relief le réseau de pistes qui est l'élément indispensable de déplacement de l'orienteur à ski. Les espaces choisis pour les compétitions comportent souvent un réseau de chemins très dense et les concurrents les plus rapides arrivent à des jonctions toutes les quinze secondes.

skio002

 

 


Sylvie, Hélène et Michel pendant le Raid de la Blanche en 2009

 

Raid’Orientation

Le Raid’Orientation est une Course d’Orientation chronométrée ouverte à tous (débutant ou confirmé) qui se déroule sur 2 jours. Les participants y sont en autonomie complète. Sur chacun des parcours proposés, il s’agit de rechercher le meilleur itinéraire possible en passant par des points de contrôle obligés (les balises), en utilisant une carte spécialement éditée pour l'épreuve et une boussole. Les équipes de 2 personnes composées librement, devront effectuer leur parcours en restant toujours associées et en autonomie pour la nourriture et boisson.

Plusieurs parcours sont proposés et adaptés aux différentes aptitudes physiques et techniques, des plus jeunes aux plus âgés, des débutants (parcours 1er Raid : de 30 à 45 km), aux coureurs confirmés (parcours de 30 à 55 km et parcours Élite : 70 km et +)

En synthèse, le Raid d’Orientation c'est : une course d'orientation sur deux jours par équipe de deux, une carte en 5 couleurs spécialement éditée pour l'épreuve, un bivouac, un départ en ligne.

Au niveau compétition, Le Championnat de France des Raids d’Orientation c'est : 4  rendez-vous dans l’année autour d'une même passion qui réunit coureurs, fondeurs, montagnards et randonneurs, du compétiteur de haut niveau au marcheur sportif.

Matériel obligatoire :

  • par équipe : tente 2 places avec tapis de sol attenant, réchaud (barquettes auto chauffantes interdites), gamelle, eau pour l'étape (ravitaillement au bivouac), nourriture pour 2 jours, couverture de survie, pharmacie.
  • individuel : chaussures à semelles crantées, haut et bas chauds, vêtement de pluie, duvet, boussole, stylo, sifflet, lampe.

 

Raids multisports

Les raids multisports proposent de plus en plus de Course d'Orientation. La FFCO a donc mis en place un cahier des charges pour accompagner le développement de cette tendance et un label pour informer les participants du niveau de qualité des épreuves de C.O. mises en place sur ces raids.