L’Orientation à VTT consiste à parcourir le plus rapidement possible de 10 à 35 km (suivant la catégorie d'âge) à VTT, en poinçonnant dans l'ordre tous les postes marqués sur la carte.

Elle peut être pratiquée sur différents types de terrains : l'élément essentiel est le nombre important de pistes, chemins et routes, qui offrent aux concurrents des choix de cheminements. Se déplacer ainsi entre les postes exige de maintenir constamment la concordance carte terrain à grande vitesse.

 

Un équipement spécifique

Pour pratiquer ce sport, il est indispensable de posséder un VTT de type cross-country en bon état avec le nécessaire de réparation (chambre à air, pompe, câble de rechange, dérive chaine, etc...) car l'assistance extérieure n'est pas autorisée lors des épreuves officielles. Un porte-carte, de préférence rotatif, fixé au cintre du guidon est un équipement également indispensable au concurrent. Le port du caque est obligatoire.


Equipement idéal

 

Une carte spéciale

La spécificité de la carte d’orientation à VTT, est le maillage des chemins qui forment un réseau diversifié permettant à l'orienteur d'optimiser son parcours pour aller d'un poste à un autre en fonction : de leur longueur, de leur classification (+ ou - large, + ou - cyclable) et de leur dénivelé. Les chemins sont toujours représentés en noir. La carte est généralement à l’échelle de 1/20000ème


Extrait de la carte locale "Verrières VTT"


Carte avec un circuit de compétition