Club

L’Orientation à VTT consiste à parcourir le plus rapidement possible de 10 à 35 km (suivant la catégorie d'âge) à VTT, en poinçonnant dans l'ordre tous les postes marqués sur la carte.

Elle peut être pratiquée sur différents types de terrains : l'élément essentiel est le nombre important de pistes, chemins et routes, qui offrent aux concurrents des choix de cheminements. Se déplacer ainsi entre les postes exige de maintenir constamment la concordance carte terrain à grande vitesse.

 

Un équipement spécifique

Pour pratiquer ce sport, il est indispensable de posséder un VTT de type cross-country en bon état avec le nécessaire de réparation (chambre à air, pompe, câble de rechange, dérive chaine, etc...) car l'assistance extérieure n'est pas autorisée lors des épreuves officielles. Un porte-carte, de préférence rotatif, fixé au cintre du guidon est un équipement également indispensable au concurrent. Le port du caque est obligatoire.


Equipement idéal

 

Une carte spéciale

La spécificité de la carte d’orientation à VTT, est le maillage des chemins qui forment un réseau diversifié permettant à l'orienteur d'optimiser son parcours pour aller d'un poste à un autre en fonction : de leur longueur, de leur classification (+ ou - large, + ou - cyclable) et de leur dénivelé. Les chemins sont toujours représentés en noir. La carte est généralement à l’échelle de 1/20000ème


Extrait de la carte locale "Verrières VTT"


Carte avec un circuit de compétition

 

Les orienteurs utilisent une carte et une boussole pour trouver leurs itinéraires, sur un parcours préétabli, dans le but de rallier des points de contrôle.

 

La Rand'Orientation


Rand'Orientation en famille

Ouverte à tous, coureurs et randonneurs, la Rand’Orientation propose divers circuits : un parcours long qui peut aller jusqu’à 4 à 5 heures et un court jusqu’à 2 à 3 heures, l’objectif de la journée étant d’effectuer, seul, à plusieurs, ou en famille et à son rythme, un parcours en orientation. Comme toujours en C.O., à vous de choisir : suivre les chemins, les ruisseaux, couper à travers bois ou passer par la colline ! Vous gouterez au plaisir de naviguer carte et boussole en main à la recherche des postes de contrôle : extrémité de fossé, angle de ruine, pied de falaise, bord de marais qui sont autant d'occasions de pénétrer au cœur de la nature. Chaque poste de contrôle est matérialisé sur le terrain par une balise bien visible en tissu orange et blanc et par un rond rouge sur la carte fournie au départ. Un poinçon permet d'attester de votre passage. Pour ceux qui aiment courir contre la montre, il faudra lire la carte vite et bien, afin de choisir l'itinéraire le plus rapide.

 

Haut niveau


Thierry GUEORGIOU, septuple Champion du Monde Français !

La Course d’Orientation à pied est très athlétique. Les orienteurs courent sur des sols accidentés, des terrains forestiers non préparés qui exigent une condition physique et une agilité de premier ordre. S'appuyant sur des cartes spécifiques et extrêmement détaillées qu'il ne découvrent qu'une fois lancés dans la course, les athlètes doivent choisir l'itinéraire le plus optimum entre les points de passages ; celui qui réalise le meilleur temps gagne. L’équipement électronique contrôle que l’athlète est passé par tous les points de passage obligatoires et dans le bon ordre. En cas de poste manquant (PM), l'orienteur est disqualifié.

 

La Course d’Orientation est un sport où les pratiquants utilisent une carte et une boussole pour trouver leurs itinéraires dans le but de rallier des points de contrôle qui forment un parcours préétabli.

Les orienteurs ne comptent que sur eux même pour choisir leurs itinéraires entre les points de passages. Le chronomètre est seul juge : celui qui réalise le meilleur temps gagne !

La Fédération Française de Course d’Orientation a également œuvré pour l’intégration des personnes en situation de handicap en mettant en place la C.O. de précision, spécialité accessible aux personnes à mobilité réduite et également ouverte aux valides (réaliser un parcours sur chemins accessibles en s’orientant et en analysant le terrain depuis différents postes).

La C.O. se pratique sous différentes formes, cliquez sur les pictogrammes ci-dessous pour découvrir chacunes de ces spécialités :

La C.O. à pied

La C.O. en raid

La C.O. à VTT

La C.O. à ski

La C.O. de précision

 

La Course d’Orientation est une pratique complète qui permet d’avoir une activité physique que l’on exerce à son rythme tout en travaillant la logique et la perception dans l’espace. Chaque tranche d’âge y trouve un intérêt :

  • les plus jeunes acquièrent des compétences évidentes (lecture de carte, maîtrise des légendes, etc.) pour in fine gagner en autonomie… et grandir sereinement,
  • les familles peuvent ensemble pratiquer un loisir et partager des moments privilégiés,
  • les sportifs se mesurent à des compétiteurs aguerris dans des espaces et des situations toujours différents,
  • les seniors maintiennent une activité physique adaptée tout en faisant travailler leur mémoire et leur capacité de concentration.

Et bien entendu, tous les orienteurs évoluent en milieu inconnu (ou méconnu…), en pleine nature ou en milieu urbain, dans le respect des autres et de l’environnement.

A noter : tous les événements sportifs labélisés par la Fédération Française de Course d'Orientation sont organisés afin de minimiser voire éliminer leur impact sur l’environnement. Il est mis en place au sein des clubs des séances de nettoyage des forêts, ainsi que toute une série de mesures citoyennes lors d’organisations de manifestations. En pratiquant la CO, on agit pour la protection de l’environnement.

 

Tout le monde peut pratiquer, c’est bien là le secret et le privilège de la Course d'Orientation. La C.O. se pratique à pied, à skis, à VTT et par équipe sous forme de raid. Elle fait appel aux qualités physiques et intellectuelles de chaque individu, qu'elle soit pratiquée en loisir ou en compétition. Ce sport de pleine nature se découvre à tout âge, seul ou en famille, chacun à son rythme.

Des benjamins aux vétérans, différents circuits adaptés aux capacités de chacun sont proposés :

  • circuit long et facile pour les débutants,
  • circuit court et facile pour les enfants à partir de 8 ans,
  • circuit jalonné pour les plus petits,
  • circuits techniques de toutes longueurs pour les orienteurs expérimentés de tous âges, hommes et femmes

 

Pour les compétiteurs, la C.O. c’est chaud !

Les circuits proposés ont une durée de 30 minutes à 2 heures selon l'âge, l'expérience et la condition physique des participants.

Les orienteurs s'affrontent à l'occasion de courses départementales et lors de grands rendez-vous régionaux et nationaux. A l'image des équipes de France qui s'affirment au niveau mondial, la Course d'Orientation est un sport qui monte dans notre pays.

 

 

La Course d'Orientation peut être pratiquée :

  • en LOISIR, où le plaisir de se promener en pleine nature s'ajoute à celui de choisir son cheminement pour trouver les balises,
  • en COMPETITION, où la comparaison avec les autres participants apporte un élément de jeu supplémentaire. Il s'agit alors de faire les meilleurs choix d’itinéraire entre les balises, tout en courant le plus rapidement possible.

L’équipement nécessaire pour la pratique de la C.O. est basique et accessible à tous : une bonne paire de baskets, la carte du parcours, une boussole et le tour est joué. Pour la pratique chronométrée, ou tout simplement pour valider son parcours, il convient d’ajouter l’indispensable « doigt électronique »  qui contient les caractéristiques du coureur, permet d'enregistrer ses heures de passage aux balises et de restituer ces informations à l’arrivée pour être classé, se comparer aux autres concurrents et aussi pour que l’organisateur sache en quelques clics qui n’est pas encore arrivé.

 

La boussole

Dans sa forme classique, la boussole de Course d'Orientation est une plaque et un cadran gradué en degrés, orientable par rotation. Une autre forme de boussole plus contemporaine développée pour la compétition se porte au pouce pour rester plus facilement au contact de la carte. Ces deux formes peuvent supporter une petite loupe bien utile quand on avance en âge ; la C.O. est un sport qui se pratique longtemps !

 

La balise

Sur la carte, la balise est matérialisée par un cercle au centre duquel se situe l’élément caractéristique du terrain choisi par le traceur (un rocher, un arbre particulier, …). Sur la carte, ces balises sont reliées les unes aux autres par un trait continu définissant le parcours à effectuer dans un ordre prédéfini.

 

La carte

En Course d’Orientation, on utilise des cartes spécifiques dont la caractéristique principale est d’être très détaillée. La codification des cartes de C.O. est normalisée (symboles, couleurs, …) et identique pour toute les cartes de C.O. de tous les pays. L’essentiel pour réussir son parcours est d’abord de savoir interpréter cette carte. Il est donc indispensable de connaître la légende. Les meilleurs orienteurs peuvent imaginer très rapidement, à partir de la simple lecture de la carte, le relief et les éléments de terrain qu’ils vont rencontrer.