Les actus du COPS91

Dans cet article, Kloug revient sur une sortie récente au coeur de Paris :

Pourquoi un titre anglais me demanderez-vous ?
Et bien c’est que la dernière manche des sprints comptant pour le trophée RO paris et la LIFCO était organisé au stade Pershing.

Un peu d’histoire pour les plus jeunes (et même les moins).
Ce stade a été fondé par les Américains après la première guerre mondiale et est inauguré en juin 1919. Le service sportif des YMCA (Unions chrétiennes de jeunes gens) des États-Unis va organiser les premiers Jeux interalliés durant l'été 1919. Il est dédié principalement au football et à l'athlétisme et peut accueillir 10 000 spectateurs lors de son inauguration. Les YMCA offrent le stade au corps expéditionnaire américain, commandé par le général John Pershing, qui le confie à la France.
A son époque c’est un stade important puisqu’il va être le théâtre de quatre finales de Coupe de France de 1921 à 1924 et d’un match resté célèbre le fameux France-Angleterre du 5 mai 1921 qui sera la première victoire du coq gaulois sur nos amis de la rose.

Revenons à notre C.O.
Plusieurs poulettos (après le coq gaulois ça s’impose) étaient présents : Fred El cartografo qui ne sera pas classé compte tenu que c’est lui qui a fait la carte, Marie-Pierre et Alixe, Nicolas Cendrillon, Nathalie et le Kloug.

Les photos illustrant l’article sont du photographe de RO Paris, qui a dû geler.
Un très grand merci à tous les bénévoles d’être restés dans la pluie et le froid pendant la matinée.



IMG 0360

Marie-Pierre était contente de son parcours n’ayant hésité que sur une balise.

 

IMG 0359
Nathalie a fait quelques petites bévues mais globalement satisfaite de son parcours en marchant. 

 

IMG 0357
 Côté Fred et Nicolas ça a dû aller au vu des résultats. Fred un peu frigorifié au départ.

 


Alixe a hésité sur quelques postes visiblement.

 

Quant à moi une erreur sur la balise 5 a fait que mon meilleur concurrent, Daniel COFFE de l’AC Beauchamp, m’a rattrapé. Nous sommes restés ensemble un moment puis il m’a doublé me mettant à plus de deux minutes.



Et puis pas terrible en course à pied avec des difficultés à respirer. C’est en fait le plus mauvais temps pour moi et mon système cardio et pulmonaire : froid humide. Mais je ne dois pas être le seul.

 

Au bilan
Juniors
18/21 Alixe HADROSSEK C 1h07’56

Dames
35/38 Marie-Pierre GERARDIN B 58’02
36/38 Nathalie DANDEL B 1h13’31

Hommes
29/69 Nicolas CONSTANT A 35’09
Non classé Fred FISCHER A 41’53
54/69 Marc AMMERICH A 47’47

 



La photo du jour.

Kloug

 

Résultats de cette dernière manche de l'année :

 Classement Copsien(ne) Temps  Circuit 
18/21 Alixe HADROSSEK-GERARDIN 1:07:56 
29/69 Nicolas CONSTANT 35:09  A
35/38 Marie-Pierre GERARDIN 58:02 
36/38 Nathalie DANDEL  1:13:31 
54/69 Marc AMMERICH 47:47 A
Non classé (cartographe) Frédéric FISCHER 41:53 A

 

Plus de détails sur le site de l'organisateur

 

 

Scoop: Après la co-organisation de MTBO'17, les championnats d'Europe et des championnats du monde vétérans de CO à VTT 2017, le COPS91 s'engage dans une nouvelle aventure, et s'associe avec Raid Orientation Paris et l'AS IGN CO pour l'organisation du Paris Orienteering City Race, dont la première édition aura lieu en 2019. Prochainement plus d'informations !

 

 

Dimanche 26 novembre, un des plus beau jour de l'année pour Marco (si,si !). Vous le verrez à la fin de son récit :


En préambule, je trouve que la carte du Mont Chavet est l'une des plus complexes de Fontainebleau. Cela n'engage que moi.
Il y a beaucoup de détails sur la carte et la lecture n’est pas aisée.
Les clubs bellifontains avaient d’ailleurs organisés une « 77 » sur cette carte en 2013.

C’est un soleil hivernal qui accueillait les participants avec de belles traces de gelée blanche. Il y avait intérêt à bien se couvrir car dehors nous allions avoir si froid (ahah).

Cela changeait de la veille où j’avais fini l’entraînement du club dans le froid ET la pluie. J’avais dû m’occuper des grands ET des petits et ça n’a pas été facile (pour moult raisons)….. Les photos de cette mantinée sont de Nico.

 

Revenons sur le mont chauvet.
Nicolas et Frédéric s’attaquaient au circuit violet moyen.
J’avais choisi un violet court et Nathalie avait pris le jaune court.

Au dernier moment l’organisation avait mentionnée les zones entre les deux monts comme interdites.
Beaucoup de gens ne l’ont pas vu étant donné que ça ne figurait pas sur les cartes.
Côté tracé je suis resté perplexe sur les difficultés des différentes couleurs. Entre jaune et violet y avait-il de si grandes différences ? Il y en avait certainement mais il y avait quand même un ou deux postes jaunes pas évident.

Cela m’a donné l’idée de faire une sortie club entraînement à Fontainebleau (en demandant l’autorisation au club balise 77) sur cette carte pour vous montrer sur le terrain des éléments techniques. Qu’en pensez-vous ? Seriez-vous intéressés ?

De mon côté pas de grosses erreurs, si ce n’est sur une des balises de la fin où ma lecture d’un « rocher » près d’un chemin, m’a fait aller trop loin. Je n’ai pas vu le plus petit bloc de pierre avant.
Côté Nathalie elle a eu énormément de mal avec la carte. Au final elle était proche de notre amie Martine Denis qui marche aussi.

Ce fut l’occasion aussi d’une très belle surprise puisque Nicolas avait apporté une bouteille de champagne pour fêter mon anniversaire ! Nous avons partagé ça avec ceux qui étaient autour de nous (Pascal Nael, Sandra Olivier la contrôleuse des circuits).

Côté résultats
59/77 CONSTANT Nicolas COPS 91 VM 1:51:19
64/77 FISCHER Frederic COPS 91 VM 2:07:22

57/93 AMMERICH Marc COPS 91 VC 1:16:00

21/29 DANDEL Nathalie COPS 91 JC 2:31:19
22/29 DENIS, Martine    AS IGN    JC 2:31:36

Klouggorsky

 

Résultats :

Classement Copsien(ne) Temps Circuit
21/29 Nathalie DANDEL 2:31:19 Jaune Court
57/93 Marc AMMERICH 1:16:00 Violet Court
59/77 Nicolas CONSTANT 1:51:19 Violet Moyen
64/77 Frédéric FISCHER 2:07:22 Violet Moyen

 

Plus de détails sur le site de l'organisateur

 

 

Ce samedi 11 novembre, quelques COPSiens se sont déplacés à Franconville en Val-d’Oise. Récit de Hugo :

Au programme : une Moyenne Distance avec départ en mass start en parc pour Marie-Pierre, Camille, Aubéry et moi. Seul désagrément pour nos courageux COPSiens : un pluie diluvienne pendant toute la course ! Deux circuits sont proposés : 2,5 km pour Marie-Pierre et Camille et 5 km pour Aubéry et moi.

Le départ en mass start est donné au milieu du parc. Pour disperser les coureurs au départ, les 7 premières balises sont à prendre dans l’ordre de son choix. A partir de la 8e balise, c’est une course en ligne classique, à prendre dans le bon ordre. Plusieurs difficultées donc : ne pas oublier une des balises libres et faire attention aux variations dans les circuits, ne pas de faire distraire par les autres coureurs sur la partie classique.

Le choix stratégique pour Aubéry est de prendre son temps au début pour pouvoir faire sa course sans se faire influencer par les autres concurrents. Elle effectue donc une course assez propre, malgré quelques erreurs d’approche des quelques postes. Elle finit son parcours en 52’ et 46e/74 au scratch.

carte aubery

Pour moi, la stratégie est de prendre le bon wagon. Malgré un début hésitant, la partie classique se déroule dans un tempo de cross pour maintenir ma position dans le peloton et grappiller des places au fur et à mesure des erreurs des concurrents. Un parcours assez propre, une seule petite erreur d’approche d’une balise. Un très bon résultat à la fin du circuit : 8e/74 en 33’.

Pour Camille et Marie-Pierre, sur le petit circuit, le début est prometteur, malheureusement après une dizaine de balises, Camille chute et se tord la cheville. Impossible de se relever ! Heureusement, sur le même circuit Marie-Pierre, est arrivée rapidement et elles vont rejoindre tranquillement ensemble l’arrivée de la course. La soirée se poursuivra à l’hôpital : une bonne entorse pour Camille, quelques mois d’arrêt et quelques séances de kiné. C’est dangereux comme sport ! Je vais me mettre au tricot !

seche linge

 

Résultats du Trophée A. Jouette, partie diurne (partie nocturne non courrue) :

Classement Copsien(ne) Temps Circuit
8/74 Hugo JAEGLER 33:01 Diurne Long
46/74 Aubéry WISSOCQ 55:31 Diurne Long
Abandon sur blessure Camille HAMM   Diurne Court
Abandon pour assistance Marie-Pierre GERARDIN   Diurne Court

 

Plus de détails sur le site de l'organisateur

 

 

Certains COPSiens, ayant pour points communs d'avoir passé quelques années d'étude dans la capitale alsacienne, ont profité de la Strasbourg C.R. pour redécouvrir cette ville sous un autre angle. Herr Jaegler au rapport !

Les premières étapes consistaient bien sûr à déguster une choucroute et à discuter avec la star régionale Bernard Mortellier. Nous avons donc déjeuné avec Bernard le samedi à la Maison Kammerzell, célèbre restaurant avec vue sur la cathédrale.

Dimanche matin, contrairement à la veille, il pleuvait à verse. C'est donc sous la pluie que les 5 COPSiens se sont élancés non loin de la Petite France. Camille et Alixe ont couru sur le circuit jaune.

Pour sa première course, Camille s'en est très bien tirée et termine sa course en 58'.

Partie 2' après, Alixe a réussi à déjouer les pièges dans les écluses et les ruelles de la Petite France. Mais elle perd quelques secondes sur un pont et termine son tour en 41'.

Marie-Pierre est partie sur un circuit orange. Elle a visité le Musée d'Art Moderne et la Petite France. Le dédale dans l'Hôpital Civil lui cause néanmoins quelques problèmes et elle termine son circuit en 1h11.

Pour Aubéry, c'est le circuit violet qui a été couru. Elle a pu redécouvrir la Petite France, la cathédrale de Strasbourg, la place du Marché Neuf, l'ancienne douane, le quartier de la Krutenau, Rivétoile et le parc Heyritz. À ce moment, il faut quand même parler des choses qui fâchent : ne pas cadenasser les balises dans le centre d'une grande ville, c'est prendre quelques risques. Et le résultat n'est pas enviable : deux postes volés sur 20 balises. C'est bête. Pour Aubéry, la course se déroule quand même très bien, elle termine son parcours en 42'.

Enfin, pour moi c'était également un violet, très similaire au circuit d'Aubéry : la Petite France, la place Kléber, la cathédrale avec un poste dans la cour du musée d'archéologie, le Palais Rohan, la Krutenau, la cité administrative, Rivétoile et le parc Heyritz. Là aussi les deux même postes dérobés. Mieux : sur un troisième poste manquant, je retrouve la balise cachée dans les fourrés et la replace au bon endroit... et oublie de la pointer... Malgré le temps perdu à chercher les postes volés et à replacer ceux déplacés (et à réorienter les concurrents qui oublient des balises), ma boucle est terminée en 37'.

En résumé : un cadre superbe pour nos anciens étudiants strasbourgeois, des supers tracés pour redécouvrir les quartiers typiques du centre ville. Les COPSiens ont su déjoué l'absence d'horaire de départ (heureusement les COPSiens arrivent tôt au départ, c.f. la course à Orléans le 01 octobre) et ils espèrent que la prochaine fois les postes seront cadenassés.

sxb

 

Résultats :

Classement Copsien(ne) Temps Circuit
11/30 Aubéry WISSOCQ 42:32 Violet Dames
16/20 Alixe HADROSSEK-GERARDIN 41:01 Jaune
20/20 Camille HAMM 58:51 Jaune
23/24 Marie-Pierre GERARDIN 1:11:23 Orange Dames
PM Hugo JAEGLER   Violet Hommes

 

 

Hugo nous relate ses aventures lors des 2 sprints urbains organisés récemment à Ivry-sur-Seine :

Ce samedi 21 octobre, 6 COPSiens se sont déplacés à Ivry-sur-Seine pour participer à la 5e étape du challenge O'Paris, suivie d'un sprint multi-niveau, organisés par l'AS IGN.
Sport nature oblige, la plupart des COPSiens ont pris le RER C pour se rendre sur le lieu de course. Fred à lui sortit la trottinette pour se rendre à Ivry.
La première course était un sprint classique aux portes de Paris, à majorité urbain. Pas de piège majeur, il fallait être concentré jusqu'au bout et bien lire ses numéros de postes.

Résultats :
Hugo 11/ 64 21'
Nico 36/11 28'
Fred pm
Aubery 9/38 25'
Cécile 32/38 43'
MP 33/38 46'

Sur l'annonce, le deuxième circuit était très alléchant : sprint urbain, multi-niveau et indoor. On a été servis ! Après un départ classique, au bout de 4 balises, nous rentrions dans un centre commercial de quartier, montions un étage pour traverser une rue par une passerelle et continuer dans le centre commercial. Sur la carte, plusieurs loupes correspondaient aux niveaux 1, 2 et 3 au dessus de la rue. Les escaliers et leurs niveaux de destination étaient également indiqués sur la carte. Les ronds des balises étaient marqués sur les niveaux où se trouvaient les balises, le trait de course était lui discontinu lorsqu'il fallait changer de niveau. En pratique, à chaque changement de niveau, il fallait se recaler dans la loupe correspondante sur la carte. Une bonne prise de tête tout le long de la course, ce qui a joué des tour à plusieurs COPSiens, perdus dans les dédales de couloirs, d'escalators, de parterres de fleurs et de chantiers. Pour couronner le tout, les plus lents se sont fait rattrapé par la tempête : une pluie diluvienne s'est abattue sur les derniers concurrents. Une superbe course pour les uns, une galère pour les autres, mais dans tous les cas, une course mémorable !

Résultats : 
Hugo 11/67 30'
Nico 44/67 36'
Fred pm
Aubéry 8/42 37'
Cécile abandon
MP 10/14 1h28

consigne1

consigne2

etoiles

 

Résultats du sprint 1 :

Classement Copsien(ne) Temps Circuit
9/38 Aubéry WISSOCQ 25:35 D20+
11/64 Hugo JAEGLER 21:00 H20+
32/38 Cécile TARDELLA 43:02 D20+
33/38 Marie-Pierre GERARDIN 46:40 D20+
36/64 Nicolas CONSTANT 28:02 H20+
PM Frédéric FISCHER   H20+

 

Résultats du sprint 2 multi-niveaux :

Classement Copsien(ne) Temps Circuit
 8/41 Aubéry WISSOCQ  37:38 F Long
10/15 Marie-Pierre GERARDIN  1:28:29 Court
11/67 Hugo JAEGLER  30:32 H Long 
26/67 Nicolas CONSTANT  36:50 H Long
Abandon Cécile TARDELLA Court
PM Frédéric FISCHER   H Long

 

Plus de détails sur le site de l'organisateur