Les actus du COPS91

Photos et résultats de la Longue Distance (niveau régional), qui s'est tenue en cloture du week-end des balises de couleur.

Pour les enfants (Alexis, Luc, Noé), la course était l'épreuve finale pour l'obtention de leur diplôme (voir article précédent).
Pour les adultes (Hugo, Nicolas, Pierre-Emmanuel), la course était la première manche du championnat Longue Distance d'Ile de France.

 

Photos :

ld 01

ld 02

ld 03

ld 04

ld 05

ld 06

ld 07

ld 08

ld 09

ld 10

 

Résultats :

 

Classement Copsien(ne) Temps Circuit
10/22 Noé PARDO  0:25:58 Bleu
11/21 Alexis FIGUERAS 0:19:48 Vert
16/60 Hugo JAEGLER  1:04:22 Violet Moyen
21/22 Luc JAUD 0:49:45 Bleu
23/38 Pierre-Emmanuel PARDO 1:51:51 Violet Long 
29/60 Nicolas CONSTANT  1:13:38 Violet Moyen

 

Plus de détails sur le site de l'organisateur

 

 

Le week-end des 16 et 17 mars, se déroulait le passage des balises de couleur en forêt de Montmorency. Hélène, qui accompagnait les enfants, nous raconte les 2 jours :

Cet événement, organisé par la Ligue Ile de France de Course d'Orientation (LIFCO), réunit les écoles de CO de l'Ile de France. Les balises vertes, bleues et jaunes attribuées identifient le niveau technique de CO permettant ainsi à chaque jeune de suivre sa progression dans l'apprentissage de l'activité.

bdc 01

C'est sous un beau soleil que 3 jeunes du COPS 91, Alexis, Noé et Luc ont affronté 3 épreuves le samedi :
- Suivi d'itinéraire : l'objectif est de positionner sur sa carte les balises vues sur le terrain ;

bdc 02

bdc 03


- Parcours d'agilité d'aisance et d'agilité en milieu naturel, en profil descendant et sinueux, sur lequel les jeunes orienteurs doivent démontrer leur aisance, à franchir ou passer sous des obstacles, à courir en terrain irrégulier, passer dans la végétation ;

bdc 04


- Un questionnaire d'évaluation des connaissance sur l'activité.

bdc 05

bdc 06

 

Le dimanche, nos 3 jeunes vaillants ont poursuivi avec un parcours compétition dans le domaine du Château de la Chasse au cœur de la forêt de Montmorency.

bdc 07

 

Alexis se lance le premier sur le circuit vert: il réussit à réaliser son circuit en moins de 20' tout en ayant perdu sa chaussure sur l'un des chemins boueux.
Luc et Noé enchainent sur le circuit bleu : Luc a tenté une coupe qui ne lui a pas forcément fait gagner du temps alors que Noé a joué la sécurité en faisant le détour par le chemin.

bdc 08

bdc 09

bdc 10

bdc 11

 

Félicitations à Alexis, Noé et Luc !

bdc 12

bdc 13

bdc 14

bdc 15

bdc 16

bdc 17

bdc 18

bdc 19

 

Ce dernier dimanche de février, nos voisins orléanais organisaient leur championnat Moyenne Distance de ligue de la région Centre, suivi d'une régionale Moyenne Distance également. Un seul COPSien a fait le déplacement dans le département voisin, pour cette journée bien rentable : Récit par Hugo !

La prouesse de l'organisation, c'est d'avoir réussi à placer les deux départs des deux courses à quelques mètres l'un de l'autre, tout en exploitant astucieusement la partie sud de la carte pour le championnat de ligue et la partie nord pour la régionale. La prouesse est également d'avoir réussi à inviter le soleil et les températures clémentes, idéales pour une journée dans les bois. Les terrains d'ailleurs, typiquement orléanais : des grandes parcelles (souvent exploitées), des chemins en étoiles, des réseaux de fossés qui mènent à des petites mares et aucun dénivelé.

La première course était forcément le championnat de ligue. Le départ est tout en confiance sur l'approche de la balise 1, ce qui va me déjouer sur les balises suivantes où la confiance était plus présente que la réflexion. Beaucoup d'approximations et d'erreurs sur les balises 2 et 3. A partir de ce moment, je me réveille et décide de plus réfléchir, quittes à ralentir. Ce qui ne m'empêche pas à la balise 8 de prendre un peu un layon au hasard, mais de tomber pile poil sur la balise quand même. Parfois la frontière entre trop de confiance et un peu de réussite est mince ! La fin de la course est plus propre, plus assurée. Resultat : 48'20. 8e/18 en H21, 17/31 sur le circuit.

Après la pause de midi, départ sur la deuxième course de la journée, avec la régionale MD. Les leçons ont été apprises de la course du matin. Les approches des postes sont moins hasardeuses et beaucoup plus maîtrisées. Les interpostes sont aussi légèrement plus courts et souvent à l'intérieur d'une même parcelle. J'ai donc fait pratiquement toute la course à l'azimut sur des repères très proches. Au final, très content du résultat: 35'20 et 5e/45 du circuit !

 

Résultat du championnat de ligue MD

Classement Copsien(ne) Temps Circuit
17/36 Hugo JAEGLER 48:20 A

 

Résultat de la régionale MD

Classement Copsien(ne) Temps Circuit
5/44 Hugo JAEGLER 35:20 Violet court

 

Plus de détails sur le site de l'organisateur

 

 

Unique représentant du club ce dimanche 3 février, Nico revient sur sa course à Voisins les Bretonneux (78) :

 

Après avoir fait changer mon horaire de départ (partir 3ème à 11h07 au lieu de dernier à 11h41, eh oui y'en a qui ont une vie de famille le dimanche midi), il n'en restait pas moins que je devais me presser cette fois-ci si je ne voulais pas rentrer à la maison pour le déssert.

Sur une carte très plate, je décidais de courir un peu plus vite que d'habitude. Et avec cet horaire + avantageux, j'étais rassuré sachant qu'il y'aurait d'autres concurrents à jardiner autour de moi.

En solo jusque là, tout s'est bien passé jusqu'aux balises 8 et 9, où je jardine coup sur coup. C'était deux balises en milieu de parcelle, sans point d'attaque, ni gros élément évident (plein de petits qui se ressemblent tous, oui, mais pas de gros) pour s'en approcher. Un peu dégouté, j'arrête l'azimut et la lecture fine et vais à la 10 en faisant un gros détour dégueulasse en longeant un champ.

chplig2
Enchainement 6-7-8-9-10: Le point d'orgue où la course s'est jouée.

 

A partir de la 10, je suis rattrapé par deux concurrents auxquels je m'accroche quasiment jusqu'à la fin. Les dix balises restantes ne posent aucun problème, une seule était un peu délicate il faut dire.

Au final, une course où j'ai bien géré mon effort, où j'ai peu jardiné et seulement sur des balises dûres, et où le wagon est arrivé au bon moment pour s'accrocher et finir proprement. Ca me met sur le petit podium.

Nico

 

Résultats : 

Classement Copsien(ne) Temps Circuit
6/15 Nicolas CONSTANT 1:49:08 H40

 

Plus de détails sur le site de l'organisateur

 

 

C’était la reprise de la saison à VTT pour les cyclistes du club ce dernier week-end de janvier, avec 2 courses organisées dans la forêt de Fontainebleau par le pôle espoir Fontainebleau. Il y avait également des courses pédestres pour ceux qui n’avait pas de destrier. Compte-rendu de Hugo, présent sur les 2 jours.

Le samedi après-midi, rendez-vous à Samois-sur-Seine pour une course mi-urbaine mi-forêt pour notre seule représentante pédestre du COPS, qui débute la CO en compétition. Objectif : 22 postes à trouver pour 2,8 km à avaler le plus vite possible. Pas de soucis pour Marie, qui termine à une belle 5e place sur 17 en 31’54 !
Même rendez-vous pour ma part, seul représentant cycliste du COPS, pour un circuit long en VTT : 6 postes en lignes puis 14 libres, c’est-à-dire à valider dans l’ordre de son choix. C’est un format que l’AS Samois nous avait déjà proposé l’année dernière et d’ailleurs nous étions sur une carte déjà utilisée l’année dernière (voir le résumé ici). Malheureusement, beaucoup d’erreurs sont commises, dès le début pour aller à la 1e balise. La partie en ligne se déroule ensuite pas trop mal. A partir de la 6e, c’est le début de la partie en ordre libre. Le choix d’itinéraire est primordial pour optimiser son parcours ! Malheureusement je ne suis pas ce que j’avais prévu et vais chercher une balise lointaine bien trop tôt dans mon parcours. Par conséquent, je fais beaucoup de chemin en trop et dois aussi modifier mon itinéraire au milieu de la course. Pour couronner ma malchance, je subis une crevaison juste avant la dernière balise. Je décide donc de finir ma course en poussant le vélo. Je finis bon dernier (de ceux qui ont fini) en 1h15 à la 8e place (sur 11 classés). J’espère faire mieux pour la prochaine course !

Justement, la course suivante est directement le lendemain, dimanche matin. Rendez-vous au milieu de la forêt, au sud-ouest de Fontainebleau. Cette fois, la pluie est au rendez-vous avec, heureusement, des accalmies de temps en temps. De nombreux COPSiens ont fait le déplacement, soit pour la course pédestre, soit pour la course VTT. Isabelle, Anne partent sur le circuit orange. Elles étaient d’ailleurs tellement pressées d’affronter les cailloux de Fontainebleau, qu’elles partent avant que l’organisation installe le départ. Rui part lui sur le circuit violet long : 28 postes à valider pour plus de 5 km de prévu à vol d’oiseau. Dans l’ensemble la course se passe bien, malgré 2-3 balises qui lui pose quelques soucis. Il termine en 1h47, 17e sur 22 classés. Les VTTistes, Hélène, Michel et moi-même partent encore sur une carte connue : c’était ici qu’a eu lieu une nationale l’année dernière (avec un départ en mass start, souvenez-vous). Hélène s’élance sur le circuit moyen : 4 postes en lignes au début puis 13 postes libres. Pour une reprise, la course se passe bien, quelques erreurs d’orientation lui font perdre un peu de temps, mais la machine roule bien. Elle termine en 1h44 à la 7e place sur 11. Sur le circuit long c’est un combat COPSien qui se livre : Hugo part 1’ avant Michel, qui va lui mettre la pression. Au programme 5 postes en ligne et 14 postes libres. Michel fait une course très propre, aucune erreur d’itinéraire, tandis que je commettais de grosses fautes. Par exemple, je ne vois pas qu’une route mène directement à la balise 5.

 

covtt 1
[IMAGE 1 : en rouge mon itinéraire, en bleu celui de Michel] Michel profite de ce moment pour mémoriser la partie libre, tandis que je suis obligé de m’arrêter à la dernière balise en ligne pour réfléchir au meilleur itinéraire. Michel me rattrape de plus en plus et sous la pression je fais à nouveau des erreurs de choix d’itinéraire.

 

covtt 2
[IMAGE 2] Michel en profite à ce moment là pour me doubler et fera la course à quelques dizaines de mètres devant moi. Sur les grandes lignes droites, les roues 29’ sont clairement avantagées, avec mes petites roulettes je galère dans la boue et le sable. Il me sème irrémédiablement sur les dernières balises. De plus par manque de concentration, je vais chercher une balise que j’ai déjà prise. Il est temps que la course se termine. Michel termine 5e en 1h21, je termine 8e en 1h27.

 

Résultats courses pédestres :

Classement Copsien(ne) Temps Circuit
5/16 Marie BEHAGHEL 31:54 Jaune (samedi 26)
17/18 Rui ANTUNES 1:47:51 Violet long (dimanche 27) 

 

Résultats courses VTT :

Classement Copsien(ne) Temps Circuit
5/12 Michel EDIAR 1:21:19 Long (dimanche 27)
7/11 Hélène EDIAR 1:44:06 Moyen (dimanche 27)
8/12 Hugo JAEGLER 1:27:05 Long (dimanche 27)
8/8 Hugo JAEGLER 1:15:13 Long (samedi 26)

 

Plus de détails sur le site de l'organisateur

 

 

 

Ce dimanche 20 janvier, c'était la reprise de la compétition pour 2 valeureux COPS'iens, Nico et Hugo, avec la première étape du Challeng'O Paris au parc Georges Valbon de la Courneuve.
Compte-rendus de Hugo puis Nico, photos de RO Paris et Nico.

 

lacourneuve 2

lacourneuve 3

Pour une reprise, c'est une très bonne mise en jambe. Le temps était gris, mais pas aussi froid que l'année dernière (http://www.cops91.fr/321-o-paris-oh-paris-orienteering-paris) et pas de pluie. Au programme du circuit A : 30 postes à trouver pour un circuit de 14,3 km (à vol d'oiseau). Le départ est particulier aussi : c'est une des rares courses en mass start (une des dernières pour les poulettos, c'était le trophée A.Jouette à Franconville : http://www.cops91.fr/312-trophee-a-jouette-2017). Comme toujours, il y a plusieurs stratégies pour les départs en mass start : essayer d'accrocher le bon wagon ou partir tranquillement et ramasser les perdus ou les morts.

Pour moi, c'est plutôt la première stratégie : partir à fond, regarder qui suit et continuer sur le même rythme (et tenir le plus longtemps possible). Nico, qui finissait encore de s'habiller alors que le départ était donné, applique à la lettre la deuxième stratégie : partir en dernier et remonter le maximum de coureurs.

lacourneuve 4

La première partie du parcours se situe plutôt côté ouest du parc. La première balise est directement un papillon triple (une balise qu'on va pointer 3 fois lors du circuit). Tous les coureurs sont donc déjà dispersés sur les différentes variations, il faut rester dans sa course et ne pas suivre les coureurs (même si c'est très tentant en mass start). Après le premier triple papillon, la course se dirigeait vers le nord du parc, au delà de la ligne du RER. Là, nous attendait un 2e triple papillon. La fin du parcours est un retour très rapide vers le sud et vers l'arrivée.

Assez rapidement, on se rend compte des personnes qui ont la même variation. Le but est alors de ne pas les lâcher puis de les semer. Sans se faire rattraper. Au bout de quelques balises, je cours avec 2 autres personnes. Un coup devant, un coup derrière. A la 19e balise, une grosse faute me fait perdre une 20aine de seconde. Je fais l'effort pour rattraper mon retard et reviens sur mes compagnons de route. L'interposte 22-23 est particulièrement long et je fais un choix d'itinéraire différents de mes compagnons. J'arriverai finalement à la 23 en même temps que l'un, mais le deuxième a pris une sacrée avance. Je me lance à sa poursuite et arrive enfin à semer celui qui courait avec moi. Mais quelques erreurs de sortie de poste m'empêcheront de revenir sur le premier. Alors que je me bats pour ne pas me faire rattraper, l'arrivée se profile enfin ! Finalement, super content de cette course, les jambes ont parfaitement bien répondu et je gagne presque 15 min par rapport à l'an dernier ! Une bonne entame de cette année 2019.

Hugo

Côté ambiance, c'était très sympa cette première course de l'année. Bien au chaud dans la petite salle, c'était l'heure des retrouvailles avec les anciens du club, avoir des nouvelles de chacun, au risque d'oublier de se changer et de rater le départ.

lacourneuve 1

 Côté sportif, objectif raté pour moi. Pourtant j'avais les jambes, j'ai battu mon record sur 10km en CO. Descendre sous les 2 heures n'a pas été possible à cause d'une grosse erreur en début de course (deux balises visitées avant de trouver la bonne = quelques centaines de mètres et plusieurs minutes d'hésitation inutiles). Il faut dire que le tracé des 3 premières balises était traitre, nécéssitant d'étudier la carte dans la grande ligne droite goudronnée quand il était encore temps, avant d'être dans le rouge mentalement :

- Le trait entre le départ et le poste 1 passait sur le poste 4 : piège évité
- Le rond du poste 1 touchait le rond du poste 2 : piège évité
- Le chiffre 3 du poste 3 était trop proche du rond du poste 8 : bim, début de la galère !

lacourneuve 0

J'ai ensuite rattrapé un concurrent avec les mêmes variantes et nous avons passé 80% du circuit ensemble en orientant proprement.

Vivement janvier 2020 à la Courneuve, avec un peu plus de neige ou de froid, pour que ce soit + marrant. Profitons-en avant que les travaux pour les JO 2024 ne commencent.

Nico

 

Résultats :

Classement Copsien(ne) Temps Circuit
8/35 Hugo JAEGLER 1:31:03 A
26/35 Nicolas CONSTANT 2:02:28 A

 

Plus de détails sur le site de l'organisateur